• Stephane Fayol

Ils ont voté et nous avons gagné !

Je suis, je suis…

Je ne suis pas « RACH-STEF »,

Youtubeur RH ou je ne sais quoi.


Non, moi ma génération est plus proche du Juju ci contre.

C’est dommage car les fans des Youtubeurs aux noms « abracadabrantesques » se comptent par dizaine de milliers, voire par millions. Je viens d’écouter une interview de Guillaume Lepley avec un couple de Youtubeurs qui expliquait avoir gagné 80 000 abonnés en une nuit ….


Aussi, chaque cap significatif d’adhésions franchi à leur site est célébré à grands renforts médiatiques, ce qui je l’avoue me navre souvent, eu égard au contenu des propos portés.


« Autre Monde », écrirait Maxime Chattam que j’aime beaucoup tant il me transporte par son écriture. Pas le mien.

Il en faut pour tous les goûts !


Du coup, je me contente de rester à ma place, ce qui ne m’empêche pas de vous dire en toute modestie aujourd’hui que je suis heureux. Et dans le contexte, ce sentiment je me devais de vous le partager.

En novembre 2019, au terme d’un parcours de vie drama-rocambolesque je présentais mon ouvrage « Quand des araignées magiques rallument mes étoiles » lors d’une soirée full émotion (ça fait international) et je lançais mon blog.

Quelques mois après, travaillant étroitement avec l’équipe magique d’IZsoGOOD, Ingrid sa chef d’orchestre ayant comme "passe-temps" d’être elle-même une de mes petites araignées qui tisse sans répit et avec une bienveillance en or pour ma Toile de Vie, et Leslie mon lutin ange gardien, nous dévoilions ma page Facebook dédiée au blog et à mes parutions. Avec zéro abonné. Et sans grands tambours, ni énormes trompettes.

Et aujourd’hui, quelques mois seulement après, cette page rassemble 1000 abonnés. « Ben mes cadets », dirait Arnaud Demanche, quel chemin…



Aujourd'hui, j'ai très envie de remercier ces Milles-là


Ces devenus fidèles, qui aiment ce que je peux partager avec eux. Maintenant.

C’est déjà, comme le disait un ancien de ma campagne que j’aimais très fort enfant, « tant tellement », que j’en suis profondément ému.

J’ai créé un contact avec vous « mes Milles », grâces aux conseils affectueux qui me sont prodigués... beaucoup de chemin ! Toute cette écriture m’accompagne et m’aide inlassablement.


Et je ne parle pas du dialogue instauré avec un grand nombre sur les réseaux sociaux. Je reçois en public et en privé des mots qui sont du miel de vie, tant ils ont de riches bénéfices et de douceur. Hier encore, comme le chantait Aznavour, une magnifique citation de mon article sur la résilience par Aude Amarrurtu, quelques semaines avant Marie Pierre Fleury, des coucous sympathiques de David Von Grafenberg et d'autres encore, si nombreux et si chaleureux. Leurs messages sont des étreintes et des encouragements remarquables.


Et j’éprouve parfois même l’angoisse du petit écrivaillon qui fourmille d’idées mais qui ne sait qu’en faire.

C’est dire le miracle / mirage ! Dire même qu'Arnaud Ardoin m'a invité sur un plateau de B Smart TV.

Et j’ai appris, que ce blog, cette page, sont de fabuleuses opportunités pour moi d’écrire ce dont je rêve depuis longtemps, et de tisser des liens avec les autres, ce que je fais depuis toujours.

En 2020, j’ai touché mille lecteurs.


Ça ne veut peut-être pas dire grand-chose pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Et d’ici les douze coups de minuit le 31 Décembre, que deviendra ma belle citrouille ? A suivre.


En attendant : « I have a dream » , il est beau et c’est grâce à vous. Alors Champagne ! Navré, mais juste virtuel pour vous, et pour moi, mon préféré ci-dessous, ma récompense...à déguster bien sûr avec modération :)



57 vues2 commentaires

© Stéphane Fayol 2019 - toiledevie.leblog@gmail.com

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook