• Stephane Fayol

Coup de coeur lecture féline

Mis à jour : avr. 9


Chat Alors ! Je ne m'y attendais pas.


Non pas que je doutais, ni des talents de Xavier De Moulins ni des recommandations de Nath Couderc mais de là à imaginer que j'allais, après la lecture de ce petit ouvrage, penser autrement à la délicieuse créature, appelée sobrement "Minime" à droite de la photo, avec laquelle je promène un contentieux d'incompréhension mutuelle depuis plus d'une décennie, là, non...


Et pourtant, la photo est toute douce et innocente, le titre aurait pu servir de code aux messages distribués par Radio Londres pendant l'occupation liée à la Seconde Guerre Mondiale, et bien endormi par ces "air de rien" je n'ai rien vu venir.


Ce petit chat, dont il est question, aura eu une vie très courte ; mais cette vie lui aura donné accès "Au coeur des Hommes" dans tous les recoins, ceux-là où eux mêmes ne vont pas forcément s'aventurer seuls. Pour l'auteur en tous les cas, ce félin minuscule aura été un révélateur, un catalyseur d'émotions, un concentré de vie.


Et je me demande, si Mimine, venue on ne sait plus quand, on ne sait pas comment et on ne sait d'où, ne disposerait pas des mêmes pouvoirs. En tous les cas, je ne peux plus la regarder comme avant, elle n'est pas simplement un chat. "Tu es de ma famille" chantait Goldman et bien je pense qu'on n'est pas loin, voire même plus qui sait. C'est troublant.


Merci Xavier, c'est si touchant et ça fait tant de bien. Merci pour tant de douceur, de délicatesse. De ma part et donc, de celle de Mimine... qui lira j'en suis sûr .

23 vues2 commentaires

© Stéphane Fayol 2019 - toiledevie.leblog@gmail.com

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook