• Stephane Fayol

Nowhere ? Plutôt "un endroit où aller"

Mis à jour : juil. 3


Quelle cruauté, cette période que nous venons de vivre. Au delà de celles et ceux qui ont souffert dans leur chair au sens propre, et auquel j'envoie le plus beau de mon coeur, il y a eu notre vie personnelle et collective et son grand chambardement.


Dans ce chaos, j'ai vu et senti des épines nombreuses, sales et durables pour certaines malheureusement, et puis j'ai aussi vu des fleurs de vie, des roses époustouflantes, des initiatives solaires que j'ai apprivoisées et aimées intensément.


Depuis le début des temps (enfin les miens) je me suis nourris de ce que m'a offert la terre de liquide et de solide, Rabelaisien s'il en est, et de littérature, car elle aussi contribue chaque jour à ma croissance.


Mon lien avec le livre, je l'ai déjà évoqué, ici même dans de nombreux coups de coeur.

Je me souviens, qu'entre autres cataclysmes nostradamusesques on nous avait prédit la mort du livre papier au profit de l'ogre numérique. Toujours ce simplisme, cette vision binaire. Penser que l'un s'enrichirait de l'autre non ? Trop difficile sans doute ?


Et voilà que le commando COVID 19 nous confine le livre .... arghhhh, que faire ?


Et bien la réponse est venue. Deux génies, éprises de littérature, ont inventé www.1endroitoualler.com

Un rendez vous audiovisuel quasi quotidien, grâce aux fantastiques moyens offerts par les réseaux sociaux et leurs outils, pour retrouver un livre, son créateur surement appelé Autrice ou Auteur, son passeur autrement appelé Libraire et écouter, dialoguer, partager.


Bien m'a pris de ne pas me battre contre ce nouveau "virus" ! En effet, il n'était pas, il n'est pas et ne sera jamais, car je mise beaucoup sur un très bel avenir, dangereux celui là.

Et le bourdonnement lié à l'audience, aux partenariats avec des libraires et des éditeurs prestigieux, le foisonnement d'auteurs remarquables, d'immense notoriété ou en découverte, atteste de la pertinence et plus de cette sublime création. Alors, si vous ne connaissez pas ce lieu magique, où pendant près d'une heure vous vivrez un enchantement, foncez sur le site pour y trouver tous les moyens de connexion et d'adhésion à une démarche exceptionnelle pour nous tous.


Que dire d'autre si ce n'est que nos deux Merlins l'Enchanteur s'appellent Frederique Deghelt, talentueuse actrice qui montre ici un nouveau visage, et Nathalie Couderc, passeport vivant et passionnée pour toute la littérature qu'elle promeut depuis des années avec enthousiasme. Je veux leur dire à toutes deux mon admiration.




Frederique.



Nathalie.


Je veux dire à celles et ceux qui ont cru en cette innovation qu'ils nous ont fait un cadeau remarquable. Merci.


Tiens au fait, ce n'est pas la première fois que je parle de Nathalie. Mon amie et libraire de coeur. Ses mots sur twitter, FB, et Insta sont un régal permanent et je vous engage fortement à rejoindre la cohorte de ses followers. Ses interventions sur les ondes pour relayer vos questions aux auteurs sont délicieusement croustillantes et fondantes comme dirait Lignac.


Au coeur de la Caverne d'Ali Baba de la découverte littéraire, vous aurez plaisir je le sais à dire Sesame ouvre toi, à chaque reprise. Et hop, l'accès à 1endroitoualler vous sera ouvert. C'est mon coup de coeur géant que je voulais partager, et je vous passe le bâton relai pour que vous mêmes en fassiez tout autant.


A vous de jouer.

















28 vues

© Stéphane Fayol 2019 - toiledevie.leblog@gmail.com

  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook